UN PAQUEBOT DANS LES ARBRES

De Valentine Goby
Edition Actes Sud
lu en mars 2017 (bibliothèque de Carouge)

Résumé :
L’enfance et l’adolescence de Mathilde dans une famille de cafetiers très unie et pleine d’amour. Jusqu’au jour où la tuberculose est déclarée chez son père qui devra entrer au sanatorium d’Aincourt. La famille explose entraînée par les dettes dues au frais des soins, effectivement nous sommes au milieu des années 50 et la sécurité sociale en France est à ces balbutiements. Mathilde qui sera placée, comme son frère, mais pas dans la même famille d’accueil va essayer par tous les moyens de garder le lien familial

Avis de Né : 5/6
Pour ma part, c’est l’enthousiaste de Lie qui m’a incité à lire ce livre en effet le pitch ne m’inspirant absolument pas, le deuxième point est la couverture que je trouve très belle et tellement solaire. Je n’ai eu aucune difficulté à rentrer dans l’histoire, histoire que j’ai lu en deux jours. J’ai été happée par Mathilde qui luttera seul face aux huissiers, aux médisances et qui fera l’impossible pour sauver sa dignité et réunir sa famille séparée par la maladie. Elle se battra avec courage pour obtenir son émancipation ainsi que la garde de son frère. Comme, j’ai ressenti une certaine tristesse lors de cette lecture, je suis contente d’avoir senti comme un souffle de liberté à la fin comme me l’inspirait la petite fille de la couverture.

Avis de Lie : 6/6 Très très gros coup de coeur
Un livre que je vais vous conseillé vivement car : Il m’a juste retourné le coeur. Il m’a fait faire pas mal de recherche sur la tuberculose pulmonaire et sur le sanatorium d’Aincourt (Val d’Oise, France) je vous mets la photo, ci dessous, pour vous rendre compte pourquoi on disait le paquebot dans les arbres, le bâtiment est aujourd’hui laissé à l’abandon, il y a peut-être trop de fantômes….Il m’a transporté dans les années 50 avec la guerre d’Algérie, la sécurité sociale et le début du rock.Il m’a rappelé le début des années SIDA quand tout le monde rejetait les malades, c’était pareil avec la tuberculose. Il m’a apporté du courage quand Mathilde se bat pour être émancipée et pour devenir une jeune comptable.Il m’a rappelé les histoires que me racontaient mes grands-parents artisans, sans AVS et sans assurance maladie également. (Suisse). Il m’a rappelé la maladie de mon papa, bien évidemment, toujours les poumons mais le crabe pour lui. Il m’a rappelé que les livres peuvent cacher des coups de coeur et que celui-ci est un roman à lire absolument. Je voulais encore remercier l’auteur Valentine Gobby, qui nous livre un très beau roman plein d’amour, de joie et de peine, en transposant l’histoire de Mathilde. C’est une histoire vraie…. Mathilde a existé. Un très grand + pour la couverture magnifique et la collection Actes Sud pour le format de leurs livres qui est très pratique.

A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.