NE SOUS UNE BONNE ETOILE

Aurélie Valognes
Edition Mazarine
Lecture ensemble mars 2020 (confinement)

Résumé :
A l’école, il y a les bons élèves et il y a Gustave, Gus-Gus comme l’appelle sa soeur et sa mère, l’éternel rêveur. Il doit affronter l’école et les notes parfaites de sa soeur alors que lui ses résultats sont catastrophiques.
Pourtant Gustave travaille avec acharnement tous les soirs, mais malgré ses efforts certains enseignants le pensent fainéant et le prennent en grippe.

Avis de Né : 4.5/6
Pour part, quand je lis Aurélie Valognes, je sais que je vais passer un bon moment, c’est simple, frais , émouvant. Dans son dernier roman, il y a tous les ingrédients que j’aime. Le sujet n’est pas facile à aborder mais il m’a personnellement touchée malgré quelques raccourcis un peu trop simple.

Avis de Lie 3.5/6
J’aime beaucoup l’écriture d’Aurélie Valognes, fraîche et attendrissante. Mais dans cette histoire, je me suis un peu ennuyée, il ne se passe pas grand chose à mon goût. Et pourtant, je sais ce que c’est d’avoir un enfant avec des difficultés scolaires et de la dyslexie.
J’ai quand même trouvé l’histoire trop « facile », même si elle est émouvante et fait du bien. (feel good)

LE CHEMIN DES AMOUREUX

Louison
édition Robert Laffont
lu en mai 2020

Résumé :
Dans la soirée du 13 novembre 2015, alors qu’ils devaient être à la terrasse d’un de leur bar préféré dans le 11ème arrondissement de Paris, Joseph leur fils vient au monde.
Juliette se souvient et nous parle de tout. De sa vie avant et de sa vie après.
Comment vivre sa plus grande joie quand, autour de vous, un pays entier est en pleurs ou à une autre occasion en liesse.

Avis de Né : 6/6 Coup de Coeur
Merci à Lie pour cette découverte que je n’aurais certainement pas lue sans son avis.
J’ai été embarquée par Juliette et Julien dans leurs blessures et bonheurs de couple. On croît sincèrement aux personnages, j’étais avec eux dans l’histoire. J’ai aimé l’humour décalé pince sans rire de Juliette lors de sa grossesse, ce qui pourrait déranger certains lecteurs ! Ce roman fait aussi une très belle place à l’amitié la vraie sans concession, profonde, entre Colette et Suzanne.
Ce livre est une vrai surprise ! J’espère que vous aurez autant de plaisir que moi en le lisant.

Avis de Lie : Coup de coeur 6/6
J’ai été happée par la couverture du livre, lors d’un visite dans une librairie mais je ne l’ai pas acheté car je me suis dit encore un livre qui parle des attentats.
Durant le confinement, j’ai trouvé la possibilité de prendre des livres numériques sur le site de la bibliothèque et j’ai loué celui-ci ! je l’ai lu en 2 jours !!! Ce qui est un exploit pour moi.
C’est une histoire bouleversante dans tous les sens du terme. Le roman est plein d’humour, pour certains un peu spécial, mais moi j’adore. Louison est dessinatrice de BD à l’origine et c’est son premier roman. J’ai eu des fous rire mais aussi beaucoup de larmes, un ascenseur émotionnel incroyable.
Je vous le conseille vivement.

TABLE POUR TROIS A NEW-YORK

Elie Bernheim
Edition Slatkine

Résumé :
Elle sait tout de lui…
Il a son jardin secret…
Elle ne devrait pas se fier aux apparences…

Avis de Né : 5/6
J’ai lu ce livre sur les conseils de Lie, je n’ai pas été déçue. Toute fois, je suis moins enthousiaste que mon binôme. L’écriture est fluide et légère un peu trop à mon goût, j’aurais voulu que les personnages s’affrontent face au drame. La construction du roman est originale, je n’ai pas trop tenu compte des dates en lisant ce qui ne m’a pas dérangée.
A suivre…peut-être une suite ?

Avis de Lie : coup de coeur 6/6
J’ai été très touchée que les deux copines reçoivent le premier livre de cet auteur avec une dédicace.
Je me suis donc lancée dans cette lecture, moi qui aime les chapitres courts, j’ai été séduite. Par contre, j’ai eu quelques soucis avec les dates qui ne se suivent pas (on avance, on recule), j’avoue que cela m’a débousolée et donné un peu le tournis au début de ma lecture, puis on se prend au jeu et tout s’emboîte comme les pièces d’un puzzle.
Les personnages sont très attachants, et donnent envie de cuisiner, d’écouter de la musique symphonique, un vrai sentiment d’être avec eux.
Bien que l’on comprenne assez rapidement la trame du drame on se pose des questions : « comment arrive-t-on à ne pas se parler et garder certains secrets ».
J’ai eu un immense plaisir à me replonger à chaque fois dans cette histoire lue en 2 jours seulement.
Un auteur à suivre pour sa fraîcheur et la nouveauté qu’il apporte à l’écriture d’un tel roman.

QUI NE SE PLANTE PAS NE POUSSE JAMAIS

De Sophie Tal Men
Edition Albin Michel
Lu en avril 2019

Résumé :
Quand Jacqueline apprend qu’elle est malade, elle va tout faire pour que les deux personnes qu’elle aime le plus au monde se retrouvent.

Avis de Né : 5/6
Toujours un bonheur de retrouver Sophie Tal Men. Voici une belle parenthèse chocolatée remplie d’embruns bretons avec un détour par Cuba, son soleil, ses odeurs, ses couleurs.
Un roman doux qui nous fait du bien et qui nous rappelle de vivre l’instant présent.
En bonus à la fin du livre les quelques recettes mentionnées dans le récit. Il me tarde de pâtisser « La reine de Saba de Margaux »

LE SOLEIL ETAIT ETEINT

De Matylda Hagmajer
Edition Slatkine
Lu en juin 2019

Résumé : Le soleil était éteint s’inscrit dans la fameuse « année sans été » durant laquelle le climat a été déréglé par l’explosion du volcan Tambora en Indonésie en 1815.

Avis de Né : 6/6
Belle rencontre-découverte lors d’une soirée au café Slatkine.
J’ai été emmenée, dès la première page par Marguerite qui rêve d’ascension sociale et qui part découvrir Genève au service d’une famille bourgeoise. Malheureusement les choses vont être bien compliquées cet été 1816 pour toutes les classes sociales avec ce soleil qui ne brille pas, la famine qui s’installe.

Un travail de recherche incroyable et super intéressant. Tellement bien décrit, j’ai été transportée dans les rues de Genève en 1816.

LA VIE REVEE DES CHAUSETTES ORPHELINES

Marie Vareille
Edition Charleston

Résumé :
En apparence, Alice, jeune franco-américaine, va bien. En réalité, elle ne dort plus sans médicaments et souffre de troubles obsessionnels. Franchement débarquée à Paris pour laisser son passé derrière elle. Alice accepte de travailler pour une jeune start-up où le PDG s’est mis en tête de réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. Mais la vie n’a pas dit son dernier mot.

Avis de Né : 5/6
J’avais déjà beaucoup apprécié « Là où tu iras j’irai ». Celui-ci, je l’ai dévoré, les personnages sont attachants, des thèmes riches : désir d’enfant, deuil, amitié, dépression, amour, nous passons du rire aux larmes. Une histoire d’amour entre deux soeurs qui vous emmènera de New-York à Paris en passant par Londres.

Avis de Lie 5,5/6 (coup dans le coeur)
Je ne suis pas vraiment une adepte des feel-good mais celui-ci n’est pas un livre gnangnan (malgré cette couverture), le personnage d’Alice est attachant et déroutant. On comprend vite qu’elle a des gros problèmes mais l’histoire nous surprend à chaque page.
Pour moi, c’est une très belle découverte, un pincement au coeur quand je l’ai fini et qui m’a laissée stupéfaite. Merci à ma copine Né de m’avoir convaincue de lire ce beau roman.

« Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous »

Né d’aucune femme

de Franck Bouysse
Edition La Manufacture de livres
Grand Prix Polar des lectrices ELLE
Prix du roman inspirant PSYCHOLOGIES
Prix des Libraires 2019

Résumé :
C’est l’histoire de la vie de Rose que l’on suit grâce à son journal, récupéré par un curé dans un asile.

Avis de Lie : 5,5/6
Ce livre m’intriguais beaucoup et ceci depuis un petit moment, suite au Grand Prix des lectrices du magazine ELLE et à l’enthousiasme de ma bibliothécaire, je me suis lancée et je ne regrette pas du tout.

On entre directement dans ce roman comme si on nous contait une histoire des frères Grimm, tous les éléments sont là, la maison au fond des bois, l’ogre et la sorcière, si vous voulez un monde rural très sombre et amer vous allez être servi.

Certaines scènes vous serrent le ventre et par moment m’ont déstabilisées dans ma lecture. L’auteur construit les chapitres entre les pensées des personnages principaux et le journal de Rose, ce qui apporte une autre vision du récit et donne un rythme puissant qui nous pousse à vouloir continuer cette histoire.
Que d’émotion pour ce roman un brin choral qui a heureusement un fin lumineuse et surprenante.

Le + pour la couverture, dérangeante et accrocheuse comme ce roman qui pour ma part n’a rien d’un polar à part le côté noir.

CIAO BELLA

De Serena Giuliano
Edition Cherche midi
Lu en avril 2019

Résumé :

Anna a peur, de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute ou encore des pommes de terre qui ont germé… Elle décide d’aller voir un psy, au fil des séances, elle nous eménera entre la France, le sud de l’Italie et le Maroc à la découverte de ses origines.

Avis de Né : 5/6
« Je rappelle à ma grand-mère que, même avec tout l’amour de monde, mes gnocchis ne seront jamais aussi bons que les siens, que ma sauce tomate du dimanche n’aura jamais la même odeur et que je suis sûre que c’est elle, l’ingrédient secret. »
Ce roman m’a plongé dans mes souvenirs d’enfance lors des repas familiaux du dimanche avec ma grand-mère, rien que pour cela merci à Serena.
Les séances psy d’Anna avec ses obsessions sont justes exquises et m’ont bien fait rire, en effet mon psy est nettement moins extravagant !
Le récit fait aussi la part belle à l’amitié avec un grand A, d’abord les amies d’enfance puis les amies qui rentrent dans notre vie plus tard.
Une histoire qui fait rire, pleurer, aimer… à offrir sans modération.

Avis de Lie : 6/6
Coup dans le coeur…..un coup d’étoile.
Ciao Bella est un livre qui est entré dans ma vie exactement quand il le fallait, il a été pour moi un signe et il m’a un peu ressuscitée.
Sa lecture m’a apporté une approche différente de la trajectoire d’une vie. J’ai beaucoup rit, un peu pleuré et surtout noté les phrases qui m’ont bouleversée.
Ce premier roman de Serena Giuliano (blogueuse devenue écrivaine) est une merveilleuse découverte. Un livre pour dire, je t’aime.
Ce bouquin m’a rabiboché avec l’envie de lire et je l’en remercie mille fois, je vous le conseille les yeux fermés.

 » J’aime écrire car cela ne fait pas de bruit. L’écriture permet de crier en silence, de pleurer sans larmes, de communiquer sans paroles. »

LES SEPT SOEURS – LA SOEUR A LA PERLE – TOME 4

De Lucinda Riley
Edition Charleston
Lu en novembre 2018
Saga familiale – Tome 4

Résumé :
A la mort de leur père (Pa Salt), Cece et ses sœurs doivent revenir en catastrophe à Genève pour ouvrir le testament de celui-ci. Il lègue à chacune un mystérieux indice qui leur permettra de percer le secret de leur origine. Toutes ayant été adoptée dans différentes parties du monde. Après Maia, Ally, et Star, nous retrouvons Cece dans ce tome 4, que nous suivons en Australie à la recherche de ses origines.

Avis de Né : 5/6
A la fin du tome 3, nous avions laissé Cece s’envolant pour l’Asie, nous commençons directement le récit où nous l’avions terminé ce que j’ai apprécié contrairement aux précédents livres qui commençaient par la mort de Pa Salt. Comme toujours Lucinda Riley mélange présent et passé dans l’outback australien ce qui rend la lecture passionnante. Pour ma par un excellent 4ème tome.

Le mystère demeure Pa Salt est-il vraiment décédé ?
Y a t-il une septième soeur ?

Pour rappel toutes les soeurs portent un nom tiré de la constellation des Pléiades « CeCe » diminutif de Célaéno.

L’ÂME DERACINEE

De Manuela Ackermann-Repond
Edition Slatkine
Lu en janvier 2019

Résumé :
Au travers du destin d’Angelo petit garçon calabrais, le roman traite des thèmes universels que sont le déracinement, l’identité et la culpabilité.

Avis de Né : 6/6 Coup de Coeur
En 2017, j’avais déjà beaucoup aimé le premier roman de Manuela Acherman-Repond « La Capeline Ecarlate ». Un grand merci au édition Slatkine pour l’envoi de ce second roman qui fut pour moi un véritable coup de coeur. Dès la première page, j’ai été transportée dans cette histoire où nous traversons les années à travers la vie d’Angelo. L’Italie qu’il quittera arraché à sa famille puis la France, la Suisse et Hollywood et ses paillettes. A travers toutes ces années Angelo/Ange/Angel se sentira déraciné, culpabilisera d’avoir laisser les siens en Italie. Se posera souvent la question « Qui suis-je ? »
Un roman fort qui fait aussi une jolie place à l’amitié à travers les années.

Avis de Lie : 4/6
Je suis moins enthousiaste que ma copine. L’histoire est vraiment touchante, on sent que l’auteure c’est très bien documentée sur la partie du début en Calabre, on est pris directement dans ce décor de l’avant guerre. Par contre, un bémol pour la période de la guerre et après guerre que j’ai trouvé moins détaillée et trop lisse. Personnellement, il y a des thermes qui ne sont pas adéquat pour l’époque et ce malgré les différentes discussions et point de vue que j’ai eu avec mon entourage.
J’ai eu de la peine avec les sentiments, sur la filiation et le déracinement du personnage qui sont trop répétitives. A mon avis, c’est une histoire d’homme et j’ai trop ressenti l’âme féminine de l’auteure. Un brin trop rose, surtout dans les scènes de sexe.
Malgré tout le récit d’un beau destin.

Le + pour la magnifique couverture.