UNE TOUTE PETITE MINUTE

Laurence Peyrin
Edition Calamnn-Lévy
Lu en mai 2021

Sélection Grand Prix des Lecteurs 2022

Résumé :

C’était une nuit de 1995, elle avait 17 ans et fêtait la nouvelle année. Que s’est-il passé dans cette salle de bains où elle s’était enfermée avec sa meilleure amie ? Vingt ans après, Madeline sort de prison. Personne n’a jamais su la vérité sur le drame de cette fameuse nuit. Elle a effectué sa peine jusqu’au dernier jour.

Avis de Lie 6/6 Coup de coeur

Cette lecture m’a beaucoup fait réfléchir comment avancer avec la culpabilité et continuer son chemin tout en reconstruisant les liens avec le passé.
Jusqu’au bout on ne comprend pas vraiment la raison de son geste, comment cette belle fille riche de Park Avenues est devenue une meurtrière et surtout pourquoi avoir tué sa meilleure amie sa petite étoile Estrella.
J’ai adoré ce roman une très belle histoire de renaissance une émouvante reconstruction de soi.

sortie poche le 7 avril 2022

PARIS- BRIANCON

De Philippe Besson
Edition Julliard
Lu en février 2022

Résumé :
Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit n° 5789. À la faveur d’un huis clos imposé, tandis qu’ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l’intimité et la confiance naître, les mots s’échanger, et les secrets aussi. 

Avis de Lie : 4/6
J’ai aimé être embarquée avec tous ces voyageurs dans ce train de nuit et découvrir l’un après l’autre leur vie et créer des liens d’affinité. Je me suis prise au jeu, j’ai attendu le drame, vu que depuis le début du roman nous savons qu’un personnage est mentionné sans apparaitre dans l’histoire.
Pour ma part, je ne suis pas entièrement conquise par cette histoire, je trouve que les personnages sont trop lisses et calibrés, j’aurais aimé des personnalités plus hétéroclites.

CE QUE NOUS CONFIONS AU VENT

De Laura Imai Messina
Albin Michel
Lu en janvier 2022

Résumé :
Sur les pentes abruptes du mont Kujira-yama, au milieu d’un immense jardin, on aperçoit une cabine téléphonique : le Téléphone du vent. Chaque année, des milliers de personnes décrochent le combiné pour confier au vent des messages à destination de leurs proches disparus.

Avis de Né : 6/6
Un récit poétique et doux qui m’a profondément touchée et ce malgré un sujet douloureux qui est le deuil.

« Il est précieux de s’accrocher aussi bien au bonheur qu’à la peine. Que même face aux pertes que la vie nous impose, nous pouvons nous ouvrir à tous les cadeaux qu’elle nous fait. »

C’est un endroit réel qui a inspiré l’auteure cette histoire magnifique que je vous recommande.

VERS LE SOLEIL

De Julien Sandrel
Edition Calmann-Levy
Lu en avril 2021

Resumé :

14 août 2018. Tess part vers la Toscane, où elle doit rejoindre pour les vacances sa fille Sienna et « l’oncle » de celle-ci, Sacha. Mais alors qu’elle fait étape chez sa meilleure amie à Gênes, un effroyable grondement ébranle la maison, et tout s’écroule au-dessus d’elle. Une longue portion du pont de Gênes vient de s’effondrer, enfouissant toute la zone. Tess est portée disparue.

Avis de NéLie : 4/6
Une histoire touchante où les personnages sont attachants et nous avons cette envie qu’ils se retrouvent et qu’ils s’approchent du soleil. Pour notre part, certains passages ne sont pas toujours très crédibles ! Mais malgré le drame qui se joue l’auteur, nous emmène envers et contre tout vers la lumière.

LA VIE QU’ON M’A CHOISIE

De Ellen Marie Wiseman
Edition Faubourg Marigny

Lu en juillet 2021

Résumé :

Un soir d’été de 1931, Lilly Blackwood remarque les lumières d’un cirque depuis la fenêtre de sa mansarde. La petite fille a interdiction d’explorer les alentours de Blackwood Manor… Elle n’est même jamais sortie de sa petite chambre. C’est pour sa sécurité, lui répète sa mère, car Lilly fait peur. Mais cette nuit-là, elle est emmenée en dehors de la propriété, pour la première fois. Et elle est vendue au cirque.
Deux décennies plus tard, Julia Blackwood hérite du manoir de ses parents et de leur élevage de chevaux. Elle espère que revenir sur le lieu de son enfance pourra effacer de douloureux souvenirs.

Avis de Lie 5/6

Ce premier roman traduit en français de cette écrivaine américaine est addictif. Cette histoire m’a bouleversée, le personnage de Lilly qui devient une bête de foire au sein de ce cirque, nous fait traverser toutes les émotions : révolte, rage, isolement, incompréhension, mais aussi une grosse dose d’amour.
Ce récit, que j’ai dévoré malgré ses 452 pages est rempli de rebondissements jusqu’à la dernière page. Je referme ce livre avec tristesse de quitter ses personnages.

LE CERF-VOLANT

De Laetitia Colombani
Roman Grasset
Lu en décembre 2021

Resumé :
Brisée  par un drame personnel, Léna abandonne la France et son poste d’enseignante pour partir en Inde.
Un matin, alors qu’elle nage dans l’océan, elle manque de se noyer. Une petite fille  court chercher de l’aide.
Au coeur d’une Inde tourmentée commence une aventure où se mêlent optimismes et les désillusions.

Avis de Né : 5/6
Comme pour la tresse, https://2copinesetdeslivres.ch/?s=la+tresse nous suivons le destin de trois femmes brisées. Laetitia Colombani, nous décrit l’envers du décor de l’Inde touristique avec ses mendiants, ses viols et ses mariages forcés. Elle trouve les mots justes pour nous emmener dans cette histoire de reconstruction.

Un roman qui m’a plu malgré une fin un peu précipitée.

LA DATCHA

De Agnès Martin-Lugand
Edition Michel Lafont
Lu en juillet 2021

Résumé : Lauréat du PRIX ROMAN 2021 « Les Petits Mots des Libraires ».

Hermine, une jeune femme sans repères, cabossée par la vie, abandonnée dès l’enfance, croise par hasard la route de Jo, tenancier d’un hôtel provençal. Une vieille ferme restaurée, rebaptisée « La Datcha », où les vacanciers viennent certes se ressourcer, mais où elle va non seulement trouver un endroit où poser ses valises, mais également une véritable famille.

Avis de NéLie : 5/6

Après la lecture du roman « Les gens heureux lisent et boivent du café » qui nous avait transportées, nous n’avons pas adhéré aux romans suivants tant ces histoires nous paraissaient fades. Quelle ne fut pas notre surprise à la lecture de La Datcha, où nous retrouvons la romancière de ses débuts.

Nous avons beaucoup aimé les personnages si attachants que nous avons l’impression d’être accueillis dans une famille. Les chapitres s’enchaînent entre présent et passé où l’on apprend toutes les confidences et les secrets de la bâtisse et de ceux qui l’on construite.

Une histoire de transmission de génération en génération qui sent bon la lavande et le soleil de Provence

LA MAGIE DES RENCONTRES QUI SAUVENT

De Noucias Adams
Autoédition 2020
Lu en mars 2021

Résumé :
Nantes, 13 septembre 2019, trois femmes se rencontrent lors d’une fusillade. Tamaya, perfectionniste et très attachée à ses racines comoriennes, Rozenn, danseuse pétillante au caractère excessif, hantée par son passé et Jade, Réunionnaise au charme fou et mère célibataire. Une amitié exceptionnelle naît à travers cet évènement tragique, mais le destin semble suivre un plan qui les conduira bien plus loin qu’elles ne pourraient l’imaginer.

Avis de NéLie : 5/6
Un roman gagné lors du concours de @chouette_maman_bouquine, ce concours, nous a permis de découvrir un magnifique premier roman. Il est question d’amitiés, de racines, de nos origines. L’écrivaine, Noucias décrit la rencontre de ses héroïnes avec beaucoup d’intensité, rencontre qui va bouleverser leurs vies à jamais. Le récit nous fait voyager entre l’Ile de la Réunion et la ville de Nantes (une ville que nous adorons). Ses personnages sont remarquablement bien décrit du coup nous ressentons vraiment leurs failles et leurs forces, nous n’avons qu’une envie faire partie de cette bande de copines !
Un belle histoire que nous vous recommandons. Et nous espérons que l’auteure va continuer à écrire et nous raconter de belles histoires.



LE TRAIN DES ENFANTS

Viola Ardone
Edition Albin Michel
Lu en février 2021

Résumé :
Naples 1946. Pour fuir la misère d’après guerre, Amerigo 8 ans, quitte sa mère et son quartier pour monter dans un train avec des milliers d’autres enfants. Il traversera toute la péninsule et passera quelques mois dans une famille du Nord. Nous suivons ici une partie de l’histoire qui a marqué l’Italie, à l’aube du communisme dans un pays ravagé par la deuxième guerre mondiale.

Avis de Lie : 6/6 coup de coeur
Tout d’abord c’est la couverture du livre qui m’a plu, cette photo est magnifique. Puis à travers ce voyage, ce qui m’a touché c’est cette façon dont est écrite cette histoire en trois temps.
Tout d’abord, Amerigo enfant, nous décrits son quartier de Naples, son voyage dans le train avec les peurs et l’incompréhension puis la famille à Modène.
Ensuite, après le séjour devoir retourner dans le sud chez sa mère.
Finalement, Amérigo à cinquante ans et de retour dans son village natal et parle avec sa mère décédée.

J’ai senti toutes les émotions, les regrets, les non-dits, la pauvreté, la filiation très forte entre les régions d’Italie, les souvenirs, les amitiés, la puissances des racines et les chaussures pour l’ancrage.!

Avis de Né : 5/6
Au contraire de ma copine la couverture m’a un peu stressée, j’avais peur de ce que j’allais découvrir. Suite à sa lecture et son enthousiasme, je me suis lancée et je ne suis pas déçue. Un très beau récit. Toutefois, j’ai été déstabilisée pour la partie racontée par l’enfant, à la fois enfantine et par moment trop adulte. J’ai apprécié ce récit qui est inspiré de fait politique et social réels, une partie de l’histoire italienne que je ne connaissais pas.
Ce roman est à la fois mélodieux et acidulé.

LES SEPT SOEURS – LA SOEUR DU SOLEIL – TOME 6

De Lucinda Riley
Edition Charleston
Lu en Mai 2021
Saga familiale – Tome 6

Résumé :
A la mort de leur père (Pa Salt), Electra et ses sœurs doivent revenir en catastrophe à Genève pour ouvrir le testament de celui-ci. Il lègue à chacune un mystérieux indice qui leur permettra de percer le secret de leur origine. Toutes ayant été adoptée dans différentes parties du monde. Après Maia, Ally, Star, Cece et Tiggy, nous retrouvons Electra dans ce tome 6, que nous suivons au Kenya à la recherche de ses origines.

Avis de Né : 5.5/6
Comme toujours Lucinda Riley mélange présent et passé et nous emmène au Kenya en 1939 avec Cecily Huntley-Morgan qui fuit New York, à la suite d’un chagrin d’amour. Son destin sera à jamais changer avec l’arrivée de la guerre et sa rencontre avec la tribu Massaï. Electra pourra enfin faire face à ses démons de l’alcool et la drogue. Pour ma part un excellent 6ème tome dynamique et passionnant.

Le mystère demeure Pa Salt est-il vraiment décédé ?
Y a t-il une septième soeur ? La réponse se précise à fin du sixième tome quand une nouvelle énigme arrive à Atlantis au bord du Lac Léman.

Pour rappel toutes les soeurs portent un nom tiré de la constellation des Pléiades.

https://2copinesetdeslivres.ch/?s=sept+soeurs