GIANT

Tome 2
Auteur Mikaël
Edition Dargaud

Résumé :
1932, Suite de l’histoire de Giant le géant Irlandais qui n’a pas osé annoncer la mort de son mari à Mary-Ann et ses enfants et qui continue à lui écrire et lui envoyer de l’argent. Voir notre post du 15 septembre 2017 pour le tome 1 https://2copinesetdeslivres.ch/search/label/BDMary-Nan décide de venir rejoindre son mari à New-York mais découvre que son mari est mort par accident sur le chantier de l’Empire State Building à la Saint Patrick.

Avis de Lie : 5.5/6
J’ai aimé me retrouver dans cet univers de New-York du début du siècle, grâce au dessin de Mikaël on a vraiment l’impression d’y être, tout est parfaitement documenté et le problème de l’immigration des Irlandais est très présent et rappelle malheureusement notre propre époque.Par contre, j’ai été un peu déçue de la fin, je m’attendais peut-être à une fin moins abrupte. On reste sur sa faim.Je vous conseille vraiment ce deuxième tome des aventures de Giant dans une Amérique en construction, histoire de connaitre la suite et la fin de cette histoire !

GIANT

Tome 1
Auteur Mikaël
Editions Dargaud (Suisse)

Résumé :
New-York 1931, la crise de 1929 a laissé pas mal de trace et la pauvreté est très présente.

La construction de la ville est en plein essor, l’élévation de la tour du Rockefeller Center donne du travail aux émigrés. C’est là que travaille Giant, un géant irlandais taciturne suite à la mort sur le chantier d’un de ses compatriotes, il est chargé par ses collègues d’avertir la famille. Mais Giant dissimule la vérité et continue à correspondre avec la jeune veuve qui habite en Irlande.

Avis de Lie : 6/6 (coup de cœur BD)
Dans une bande dessinée ce qui m’attire en premier est le graphisme et l’ambiance. J’ai énormément aimé la série des Peter Pan de Loisel, pour ceux qui connaisse, du coup j’ai tout de suite été happée par cette histoire. L’ambiance sombre du New-York des années 30 qui m’a entrainée facilement dans cette histoire. La construction des grattes-ciels de la grande pomme sont très bien documentés et magnifiquement reproduits, et ceci tout en gardant les dessins aux teintes sépia pour garder l’ambiance rétro. Les personnages sont attachants et le rythme soutenu, on reste accroché à cette trame. J’attends avec impatience le second tome pour retrouver l’ambiance du début du XXème siècle avec les dessins de Mikaël qui paraîtra en janvier 2018.

Comme je fais une chronique sur la une bande dessinée, je tiens à vous parler du festival BDFIL qui aura lieu à Lausanne du 14 au 18 septembre 2017.

Pour découvrir ou redécouvrir l’univers de la bande dessinée laissez vous tenter par un petit tour au centre-ville de Lausanne, plus d’une soixantaine d’auteurs et d’illustrateurs, des conférences ainsi que le concours des jeunes talents.