AVEC TOUTES MES SYMPATHIES

D’Olivia de Lamberterie
Edition Stock
Lu en novembre 2018
Prix Renaudot de l’essai 2018

Avis de Né : 5/6

Un livre que je ne voulais pas lire, je trouvais le sujet difficile mais je me suis laissé tenter par Lie. Je m’attendais à une histoire sombre, larmoyante, quelle bonne surprise de lire un récit intègre, intime et lumineux. Un livre que je n’ai pas eu peur de conseiller à des proches ayant connu le même drame.

« La lecture est l’endroit où je me sens à ma place. Lire répare les vivants et réveille les morts. Lire permet non de fuir la réalité, comme beaucoup le pensent, mais d’y puiser une vérité. »

Avis de Lie : 6/6 COUP DANS LE COEUR

Ou plutôt un coup de poing dans nos convections, nos idées sur le mal-être.
Sans crier gare on entre dans l’intimité de la famille d’Olivia. Grâce à son écrit on apprend ou on essaye de comprendre cette maladie. On l’a suis dans les paliers de « reconstructions » ou de l’acceptation.

Je suis comme l’auteur, j’ai toujours détesté certains mots qu’on utilise quand une personne meurt, comme perdu, parti ou disparu.
Son texte est surtout un appel à suivre les signes.

Un récit qui est fait pour « perdurer » l’âme de son frère.

« Ta mort nous a rendu vivants »

https://www.letemps.ch/culture/olivia-lamberterie-un-amour-soeur

LE DOUZIEME CHAPITRE

De Jérôme Loubry
Edition Calmann Lévy noir
Lu en novembre 2018

Résumé :
David est un écrivain célèbre, plus ou moins heureux dans sa belle maison. Jusqu’au jour où il reçoit une enveloppe qui renferme un manuscrit de 12 chapitres, racontant l’histoire de son dernier été passé au bord de la mer avec son ami d’enfance Samuel, devenu depuis son éditeur, mais surtout l’été de la disparition de Julie 12 ans.

Avis de Lie : 6/6 Coup de coeur
Pour moi c’est un gros coup de coeur, je n’ai pas pu décoller de ce livre jusqu’à la dernière page.
Les chapitres sont courts et bien distincts entre le passé et le présent,  j’ai aimé qu’on se projette dans les yeux d’enfants dans un monde de grand.

J’ai compris avant le dénouement final mais je ne me suis pas lassée, j’avais surtout envie de savoir pourquoi ??
L’histoire est très bien ficelée, on se rend compte que les non-dits dans l’enfance change à tout jamais le présent.

Je n’ai pas lu premier thriller de cet auteur « Les Chiens de Détroit » mais je vais directement mis plonger.

« L’assassin n’est pas obligatoirement celui qui tue. C’est celui qui l’y encourage. »

UN JOUR, TU RACONTERAS CETTE HISTOIRE

Edition Philippe Rey
Lu en mai 2018
Sorti au Edition 10/18 en septembre 2018

Résumé :
une partie de la vie de Joyce Maynard.

Avis de Lie : 6/6
Je voudrais que ce livre soit à part, à part de ma bibliothèque, à part de ma vie.
Une histoire qui te change car j’ai partagé le même combat.
Tout d’abord j’adore cette auteure j’ai déjà lu plusieurs romans (Les filles de l’ouragan les filles de l’ouragan et Les Règles d’usage les règles d’usage), je me suis donc jetée sur ce nouveau récit que j’ai trouvé en occasion dans une librairie de Lyon, maintenant je me dis “comment peut-on revendre un livre pareil !”
Personnellement je ne suis pas très récit j’aime plutôt les romans, j’ai donc eu de la peine à rentrer dans l’histoire ou plutôt à rentrer dans “Sa” vie j’ai l’impression de déranger de faire la voyante.

Le début de son récit est l’histoire de son immense besoin de trouver le bonheur en famille, Joyce est divorcée et à trois grands enfants mais recherche éperdument le sens du mot “former une famille”. On l’a suit dans sa démarche d’adoption de deux fillettes africaines et dans sa recherche d’un compagnon sur des sites de rencontre, ceci sans jamais trouvé chaussure à son pied.
C’est sans compter son ultime rencontre avec un homme qui deviendra son âme soeur, Jim, divorcé avec de grand enfant. L’amour va les emporter et leur faire partager tous ces petits moments d’intense bénédiction tout en voyageant entre la côte est, la côte ouest des Etats Unis et le Guatemala.
A ce moment du récit il faut vraiment faire des provisions de tout ce bonheur dégoulinant de joie et d’instant magique car leur monde va s’écrouler avec la découverte de la maladie de Jim.

Ce livre apporte une énergie incroyable, le combat de tous les instants pour la survie.

Pour moi, ce livre n’est pas un coup de coeur, il est différent, un livre médicament, un pansement au coeur comme une ode à la vie et surtout apprendre à vivre l’instant présent.

Joyce Maynard reste une auteure qui avec son écriture peut m’amener par n’importe quel sentiment, et la traduction française une nouvelle fois magnifique. Sauf bémol pour ma part, la traduction du titre “The Best of us”, Le meilleur de nous en français est vraiment un résumé parfait, pourquoi l’avoir appelé Un jour, tu raconteras cette histoire.

“Tout ce que nous avions désiré à différentes étapes de nos vies – succès argent, beauté, passion, aventure, voitures, maisons, guitares – était sans importance. Respirer suffirait.”

CHANGER L’EAU DES FLEURS

De Valérie Perrin
Edition Albin Michel
Lu en mai 2018
PRIX DE LA MAISON DE LA PRESSE 2018

Résumé :
Violette est garde-cimetière dans un village de Bourgogne, les gens de passages et les habitués s’arrêtent dans sa maison pour boire un thé ou quelque chose de plus fort. Un jour un homme demande à Violette si elle sait pourquoi sa mère qui habitait à Marseille veut reposer avec un homme enterré dans son cimetière, un homme avec lequel il pense qu’elle n’a aucun lien.

Avis de Né 6/6 ENORME COUP DE COEUR
J’avais déjà lu avec beaucoup d’émotions « Les Oubliés du Dimanche », c’est avec appréhension que j’ai commencé le 2ème roman de Valérie Perrin ! Un second livre est toujours très attendu souvent nous avons peur d’être déçu. Mais là ce fût instantané, Violette m’a happée page après page, je me suis enfermée dans ma bulle pendant 4 jours tellement ce récit est envoûtant, prenant. Les personnages sont tellement bien décrits que nous avons l’impression d’être dans le livre avec eux. J’ai traversé toutes les émotions, jusqu’à la dernière page nous sommes surpris. Il m’a fallu quelques jours pour sortir de ce livre et passer à un autre.

A lire absolument et que je vais offrir sans modération.

« On ne rencontre jamais les gens par hasard. Ils sont destinés à traverser notre chemin pour une raison. »

Avis de Lie 6/6 IMMENSE COUP DE COEUR
Changer l’eau des fleurs va devenir un livre référence pour moi, il y a dorénavant un avant et un après cette lecture, j’ai appris tellement de chose sur mes émotions, je viens de le finir et mon nez coule encore et je sèche mes larmes.
Ce nouveau roman de Valérie Perrin est une ode à la vie, j’aurais voulu ne jamais le terminer, je me sens orpheline des personnages et de l’ambiance. Dans cette histoire, nous ressentons tout les parfums : l’abandon, la haine, la peur, la détresse, la renaissance, le souvenir, l’écoute, la mort et l’amour tous ça dans un jardin merveilleux au bord d’un cimetière, la limite entre la vie et la mort.

Merci à Valérie Perrin qui m’avait enchantée avec « les oubliés du dimanche » et qui m’a une nouvelle fois désarçonnée avec « Changer l’eau des fleurs » qui restera pour moi un immense coup de coeur.

Comme Né, je vous le conseille et je sais que je vais l’offrir les yeux fermés.

« Je suis redescendue dans la cuisine, j’ai fait bouillir l’eau pour le thé et j’ai aéré la pièce. J’ai fini par retourner au jardin. J’ai fini par changer l’eau des fleurs. J’ai à nouveau reçu les familles, leur ai servi quelque chose de chaud ou de fort à boire. »

LA MEILLEURE FACON DE MARCHER EST CELLE DU FLAMANT ROSE

de Diane Ducret
Edition Flammarion
Lu en en avril 2018

💗💜💗 Bouleversant
La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose

Avis de Né : 6/6
A en croire l’auteure quand les fées se sont penchées sur son berceau elles avaient trop picolé ! Des parents absents, l’école buissonnière, la chute de cheval fatal, les mauvaises rencontres. Diane Ducret, nous livre un roman intimiste d’une grande sensibilité tout en pudeur avec son grain de folie. Une lecture qui m’a touchée et que j’ai lue d’une traite avec beaucoup d’émotion sur la fin.

Avis de Lie 6/6
Que dire de ce livre en deux mots, un peu pleuré et beaucoup ri. Imaginer l’enfance et l’adolescence pas toute rose d’Enaid abandonnée par ses parents, chez des personnes d’un certain âge qu’elle doit apprendre doucement à connaître le tout sur une patte comme un flamant rose. Un roman sous la plume de Diane Ducret où nous retrouvons tous les ingrédients pour une aventure pleine de finesse, de dérision et d’émotion.
« Le mot « aimer » est utilisé pour tout et n’importe quoi les grands sentiments s’expriment dans des petites émotions. »

MON COEUR DANS LA MONTAGNE

De Manuela Gay-Crosier
Édition Plaisir de Lire
Lu en décembre 2017

Découverte Salon des Petits Éditeurs

Résumé :
En 1863, Mathilde passe l’été à l’alpage auprès de son mari violent. Arrive un mystérieux peintre anglais. Entre eux va naître une passion interdite qui mènera à la folie voir au crime.En 2005, Virginie travaille sur la préparation d’une exposition du peintre Edouard Milton avec l’aide de l’héritier de celui-ci ils font la découverte d’oeuvres inédites et d’un mystérieux carnet où apparaît une jeune femme. Virginie va plonger dans le passé du peintre pour découvrir l’identité de la jeune demoiselle.

Avis de Né : 6/6
Excellente lecture, j’ai eu beaucoup de plaisir à me plonger dans le valais du XIX siècle avec ses us et coutumes. L’auteur c’est très bien documenté sur les faits historiques et les difficultés de la vie paysanne. Elle nous emmène avec fluidité entre présent avec Virginie qui essaie de se reconstruire suite à une déception amoureuse et dans le passé de Mathilde, coincée dans une vie de dur labeur, de non-dit et de règle stricte. Nous trouvons ici tous les ingrédients d’une bonne intrigue sous la belle plume de Manuela Gay-Croisier. Personnellement, je me suis très rapidement attachée aux personnages qui sont pour certains touchants et d’autres cruels. Lors de cette lecture, j’ai eu une pensée pour toutes ces femmes qui se sont battues pendant des décennies pour notre liberté ce que nous ne devons pas oublier. Une lecture que j’ai énormément apprécié et que je recommande chaudement.

ELLE VOULAIT JUSTE MARCHER TOUT DROIT

De arah Barukh
Edition Albin Michel

Résumé :
Pendant la guerre, Alice est placée chez une nounou à la campagne, elle ne rêve que de rencontrer sa mère qui l’a laissée à Salies-de-Béarn sans souvenir d’elle.En 1946 enfin, sa maman vient la chercher et la ramène à Paris, mais ce n’est pas du tout la maman rêvée par Alice.Comment Alice 9 ans pourra se construire quand son passé lui échappe et que personne ne veut en parler.

Avis de NéLie : 6/6 GROS Coup de Coeur
Les romans qui se déroulent durant le XXème siècle et la deuxième guerre mondiale nous passionnent, mais là pour une fois l’histoire raconte les années après guerre 1945-1949, la découverte des horreurs. Comment Alice va se construire et faire face à ses origines, aux non-dit, et aux secrets qui l’entourent pour celle qui « voulait juste marcher tout droit ». On s’attache à la fillette qui est un petit bout de femme-enfant, touchante, courageuse et téméraire qu’on va suivre jusqu’au nouveau monde. Pour nous, ce roman est magistral et nous a tenu en haleine. Les sentiments, les émotions et les stigmates laissés par cette guerre nous sont racontés à travers les yeux d’une enfant. Le genre de roman où Né ralentit sa lecture aux dernières pages tant elle ne veut pas quitter les personnages. Un premier roman pour Sarah Barukh écrit avec beaucoup de finesse et sensibilité, une très belle réussite.

LES RÈGLES D’USAGE

De Joyce Maynard
Edition Philippe Rey
Roman

Résumé :

Cette histoire nous emporte dans le monde de Wendy, jeune fille de 13 ans qui suite à la disparition de sa mère dans les tours jumelles le 11 septembre 2001. Jour après jour sans nouvelles, le deuil est impossible sans corps. On suit Wendy sur son chemin de la reconstruction entre son père et son beau-père d’une côte à l’autre des Etats-Unis.

Avis de Né : 6/6
Un roman écrit avec beaucoup de sensibilité et pudeur. Le début contient quelques longueurs certainement voulue par l’auteur. Ce rythme a été fait, selon moi, afin de nous permettre de ressentir, l’attente jour après jour, le retour de cette épouse, maman, amie auprès des siens. Nous suivons la reconstruction des membres de cette famille en deuil qui devient vite attachante et qui tente de réapprendre à vivre sous la plume de Joyce Maynard.

Avis de Lie : 6/6
Quand les personnages de l’histoire me manque lorsque je referme le livre c’est que ce roman restera imprégné dans ma vie de lectrice. On capte les perles de lumière qui vont aider Wendy dans son acception du deuil, entre musique, dessin et amitiés improbables. Pour ma part le 11 septembre, reste un rappel douloureux de cette première attaque sur sol américain qui a ébranlé le monde, la fin de l’ère de l’insouciance. L’histoire reste résolument actuelle, malheureusement, et ceci malgré qu’il ait été écrit en 2003 mais vient seulement d’être traduit en français.

LES FILLES DE L’OURAGAN


De Joyce Maynard
édition Philippe Rey / 10/18 en édition poche
Roman lu en novembre 2017

Résumé :
Ruth et Dana sont nées, 9 mois après la saison des Ouragans, le même jour dans le même hôpital mais pas dans la même famille.L’histoire raconte la vie de ces deux « soeurs de naissance » qui vont traverser un demi siècle de vie des Etats-Unis dans le milieu rural du New Hampshire avant de connaitre le secret qui bouleversera leur existence.

Avis de Lie : 6/6 Enorme Coup de coeur
Ce livre m’a boulversé et emporté dans la vie des « soeurs de naissance », je me suis attachée à ces familles qui doivent lutter dans le monde agricole des années 50. Cette lecture m’a apporté de fortes émotions pour moi qui suis attachée à l’héritage de la terre.Bien qu’on comprenne assez vite le secret des deux familles cette auteure a le talent de nous emmener avec elle dans le cheminement de l’enfance à l’adolescence jusqu’à l’âge adulte. Vous l’avez compris un livre à lire et à offrir sans modération.

LA TRESSE

De Laetitia Colombani
Edition Grasset

Résumé :
Smita, Giulia, Sarah, trois vies, trois continents. Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime, elles refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre.

Avis de Né : 6/6 Coup de coeur
Ce livre est un hymne à la vie. Ces trois femmes, qui vont prendre leur destin en main pour être libre. Une fois commencé, je n’ai pu stopper ma lecture, la tresse prend tout son sens à la dernière page. Un excellent moment de lecture et d’optimisme. A offrir sans modération. « Mon ouvrage avance, lentement Comme une forêt qui pousse en silence. C’est une tâche exigeante que la mienne, Une tâche que rien ne doit venir troubler. »

Avis de Lie : 6/6
Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce livre mais je ne mets pas la mention coup de coeur, parce qu’il ne m’a pas assez chamboulée ! Né me l’avait conseillé en me disant : « Tu verras après 3 pages tu seras conquise par l’histoire » elle me connaît bien, elle sait que si je ne suis pas réceptive tout de suite, je me lasse très vite. Elle avait raison, ce roman m’a conquise dès le début, il m’a emportée sur trois continents pour suivre avec une intensité incroyable la vie de ces femmes exceptionnelles, courageuses et fières. J’aurais juste voulu en savoir plus, je trouve qu’on reste sur notre faim, mais peut-être je me suis trop attachée aux personnages pour les laisser partir.