L’OMBRE DU RENARD

Nicolas Feuz
Edition Slatkine et Cie

Résumé :
Lors de la deuxième guerre mondiale, les Alliés s’apprêtent à libérer la Corse de l’occupation nazie. Une nuit, un mystérieux convoi SS quitte un couvent situé sur les hauteurs de Bastia qui finira englouti au large du Cap Corse. Ainsi naît le légendaire trésor de Rommel. Toutes les recherches futures vont rester vaines jusqu’à ce jour de l’été 2018 où un lingot frappé du signe SS réapparaît à Neuchâtel en Suisse.
Le procureur Jemsen, sa greffière Flavie Keller et l’inspectrice Tanja Stojkaj vont enquêter entre la Suisse et la Corse.

Avis de Né : 4/6 Mitigée !
Voici un polar efficace aux chapitres concis qui m’a embarquée directement dans cette nouvelle intrigue que je n’ai pas lâchée de la journée jusqu’a sa fin assez inattendue.
Cependant, une grosse déception avec les personnages où nous n’apprenons rien de nouveau sur leurs vies personnelles.
Personne ne se posent des questions, sur ce procureur qui a endossé une fausse identité ? Ce point me dérange beaucoup et m’a laissée sur ma faim.
J’attends énormément du troisième tome.

Avis de Lie : 5/6
Très heureuse de retrouver les personnages du « Miroir des âmes » et d’être embarquée sur l’île de beauté.
J’ai aimé les chapitres très courts et l’énergie de l’écriture de Nicolas Feuz.
Effectivement, on tourbillonne sur un échiquier dont les pièces se déplacent l’une après l’autre, ce qui m’a donné, un peu, le tournis surtout au début.
L’intrigue se délie par la suite, et lorsqu’on dénoue les secrets, tout s’éclaire. Par contre, la fin m’a semblée légèrement tarabiscotée.
J’attends maintenant avec impatience de retrouver les personnages car, il me semble qu’une nouvelle intrigue se profile à la fin de cet opus.

LE SOLEIL ETAIT ETEINT

De Matylda Hagmajer
Edition Slatkine
Lu en juin 2019

Résumé : Le soleil était éteint s’inscrit dans la fameuse « année sans été » durant laquelle le climat a été déréglé par l’explosion du volcan Tambora en Indonésie en 1815.

Avis de Né : 6/6
Belle rencontre-découverte lors d’une soirée au café Slatkine.
J’ai été emmenée, dès la première page par Marguerite qui rêve d’ascension sociale et qui part découvrir Genève au service d’une famille bourgeoise. Malheureusement les choses vont être bien compliquées cet été 1816 pour toutes les classes sociales avec ce soleil qui ne brille pas, la famine qui s’installe.

Un travail de recherche incroyable et super intéressant. Tellement bien décrit, j’ai été transportée dans les rues de Genève en 1816.

L’ETRANGE NOEL DE SIR THOMAS

Laurence Malè et Marlyse Audergon ont créé les éditions OKAMA en 2019. Ce concentrant principalement sur le domaine du fantastique et de la fantasy. Pour leur premier roman, elles ont mis au défi 6 auteurs avec comme point de départ le personnage de Sir Thomas et la période Noël.

Ce livre fractionné en 6 Novellas, où tour à tour Sir Thomas prend forme sous la plume de Marie Javet qui vous emportera à Europapark et ses attractions pleines d’imprévus. Avec Olivier May, nous voguerons dans des contrées lointaines entre rêve et réalité. Du côté de Nicolas Feuz nous ne regarderons plus de la même façon le sapin de Noêl et ses décorations ! Le Sir Thomas de Christelle Magarotto vous emmènera dans les voluptés de Marie-Jeanne. En compagnie d’Olivia Gerig, nous partirons dans les brumes de Regent’s Canal qui dissimulent des secrets dans le manoir au air de « Famille Adams ». Puis Catherine Rolland, avec son personnage de l’extracteur qui rôde dans les hôpitaux pour vous faire passer dans le monde d’après.

Avis de Né :
Moi qui ne suis pas fan du fantastique, j’ai été conquise par ce roman et fait des belles découvertes d’auteurs que je ne connaissais pas.

Avis de Lie :
Je n’aime pas vraiment les nouvelles, peut-être à cause du côté trop court, mais dans Sir Thomas se sont des Novellas et cela ma conquise. Je suis par ailleurs une grande fan du fantastique, je me suis donc laissée emporter dans chacun de ces récits.

A lire au coin du feu dans un chalet à la montagne ou dans les Landes Anglaises un soir de Noël.
Merci aux éditions Okoma, pour ce livre aux goûts particuliers de fêtes avec ce merveilleux partages d’auteurs romands.

L’AIGLE DE SANG

Marc Voltenauer
Edition Slatkine et Cie

Résumé : L’inspecteur Auer retourne sur les traces de son histoire personnelle sur l’ile de Gothland, tout en recherchant ses origines, il se retrouve à enquêter sur le meurtre d’une jeune femme qui a été tuée selon des rites vikings.

Avis de Nélie :

Ce troisième roman est selon Lie le plus abouti de la série de l’inspecteur Auer, tellement contente de retrouver une écriture plus profonde, plus détaillée, voir par moment même un peu trop, effectivement il y a beaucoup de personnage aux noms compliqués ce qui demande une certaine concentration dans sa lecture, ce qui peut déranger certains lecteurs.
Marc Voltenauer nous emmène dans un rythme soutenu avec des chapitres courts dans la Scandinavie de son enfance et nous emporte sur les traces des religions nordiques anciennes entre confréries meurtrières et magie noire.

Enorme coup de coeur pour la couverture qui est a coupé le souffle, si pleine de promesse.
Cependant, pour notre part, il nous a manqué des descriptions sur les fabuleux paysages du Nord !

Un excellent polar à lire et à offrir.

RENCONTRE AVEC MARC VOLTENAUER LE 23 novembre 2019

De 9h30 à 12h00 – La lecture sera suivie d’une séance de dédicaces.
Espace Champ-Ravy, chemin de la Mère Voie 58, 1228 Plan-les-Ouates.

Un moment de partage avec ce célèbre auteur Genevois du « Dragon du Muveran » et de « Qui a tué Heidi ? » viendra nous présenter la nouvelle enquête de l’inspecteur Auer dans son dernier livre « L’Aigle de Sang ».

RENCONTRE AVEC MANUELA ACKERMANN-REPOND le 28 septembre

De 9h30 à 12h00 – La Lecture sera suivie d’une séance de dédicaces.
Espace Champ-Ravy, 58 chemin de la Mère-Voie, 1228 Plan-les-Ouates.

Manuela Ackermann-Repond est née à Fribourg, était enseignante en activités créatrices. Passionnée par les livres depuis toujours, habitée par de nombreuses histoires, elle ne se déplace jamais sans ses personnages ni sans un petit carnet. Elle viendra nous parler de son travail, et de ses deux derniers romans :

La capeline Ecarlate et L’âme déracinée au Edition Slatkine.

LE LIVRE

De Christophe Meyer
Slatkine & Cie
lu en avril 2019

Résumé :
La découverte d’un livre ancien dans une grotte Jurassienne va bouleverser la vie de Léa qui va être prise dans un engrenage qui l’amènera dans les coulisses du Vatican et ses secrets. Léa réussira-t-elle à s’en sortir ?

Avis de Né : 5/6
Un immense merci aux Editions Slatkine pour leur confiance. Magnifique découverte. Je trouvais la couverture pas très accrocheuse, mais je suis enchantée de cette lecture polar qui est rythmée et haletante. L’intrigue est bien ficelée et nous emporte du Jura Suisse aux secrets du Vatican. Le personnage de Léa, jeune fille borderline mais tellement attachante, nous emmène avec elle dans sa quête de vérité.
La fin m’a laissée perplexe et si c’était vrai ?

Avis de Lie :5/6
Pour cette fois mon avis est le même que ma copine, j’ai aimé cette histoire qui nous plonge dans un Da Vinci Code Suisse, les retours sur la première découverte du Livre au XIIème siècle et la deuxième en 2013 nous donne le rythme de ce récit qui est peut-être un brin extravagant pour moi, par contre, on ne s’essouffle pas et on sort un peu des codes.
J’ai eu de la peine avec certains faits historiques qui m’ont turlupiné l’esprit, mais je crois que c’est exactement le voeux de l’auteur.
Christophe Meyer a fait énormément de recherche sur l’histoire de la Chrétienté et cela se ressent, et comme le dit Né, et si tout était vrai…..

Un mot sur l’auteur, Christophe Meyer part à la rencontre de ses lecteurs du 11 au 22 juin lors d’une tournée à vélo. Ci-dessous les lieux des dédicaces. A ne surtout pas manquer tellement cet auteur est sympathique.

LA MACHINATION

De Jeremy Ergas
Edition Slatkine & Cie
Lu en mars 2019

Résumé :
Un romancier assassiné en rentrant d’une soirée littéraire. On retrouve son cadavre avec, dans le dos, un texte gravé en lettres de sang. Dans les semaines qui suivent, un éditeur et un agent littéraire sont tués dans les mêmes conditions. La peur s’installe à Genève.

Avis de Né : 5/6
« La machination » un polar qui a tous les ingrédients pour me plaire.
En premier, l’histoire qui se déroule dans les rues de Genève et sa campagne, avec ses intrigues dans les familles bourgeoises ne m’ont pas laissée indifférente.
En deux, le rythme soutenu qui ne nous laisse pas souffler.
En trois, les personnages sont à la fois sympathiques, torturés et suspects.
Le tout nous donne, un thriller glaçant où Jeremy Ergas réussi à nous manipuler avec son intrigue très bien construite.

Un auteur que nous allons suivre avec intérêt.

L’ÂME DERACINEE

De Manuela Ackermann-Repond
Edition Slatkine
Lu en janvier 2019

Résumé :
Au travers du destin d’Angelo petit garçon calabrais, le roman traite des thèmes universels que sont le déracinement, l’identité et la culpabilité.

Avis de Né : 6/6 Coup de Coeur
En 2017, j’avais déjà beaucoup aimé le premier roman de Manuela Acherman-Repond « La Capeline Ecarlate ». Un grand merci au édition Slatkine pour l’envoi de ce second roman qui fut pour moi un véritable coup de coeur. Dès la première page, j’ai été transportée dans cette histoire où nous traversons les années à travers la vie d’Angelo. L’Italie qu’il quittera arraché à sa famille puis la France, la Suisse et Hollywood et ses paillettes. A travers toutes ces années Angelo/Ange/Angel se sentira déraciné, culpabilisera d’avoir laisser les siens en Italie. Se posera souvent la question « Qui suis-je ? »
Un roman fort qui fait aussi une jolie place à l’amitié à travers les années.

Avis de Lie : 4/6
Je suis moins enthousiaste que ma copine. L’histoire est vraiment touchante, on sent que l’auteure c’est très bien documentée sur la partie du début en Calabre, on est pris directement dans ce décor de l’avant guerre. Par contre, un bémol pour la période de la guerre et après guerre que j’ai trouvé moins détaillée et trop lisse. Personnellement, il y a des thermes qui ne sont pas adéquat pour l’époque et ce malgré les différentes discussions et point de vue que j’ai eu avec mon entourage.
J’ai eu de la peine avec les sentiments, sur la filiation et le déracinement du personnage qui sont trop répétitives. A mon avis, c’est une histoire d’homme et j’ai trop ressenti l’âme féminine de l’auteure. Un brin trop rose, surtout dans les scènes de sexe.
Malgré tout le récit d’un beau destin.

Le + pour la magnifique couverture.




LA SORCIERE DU JAVROZ

D’Antoinette Bourquenoud
Editions Montsalvens
Lu en Janvier 2019

Résumé :
Des meurtres se multiplient dans le village des Féguières, bêtes et hommes subiraient-ils un mauvais sort ? Le passé et présent se mélangent, Célestin arrivera t’il à faire la lumière sur ces mystérieux faits ? Avec l’aide d’un mystérieux visiteur ?

Avis de Né : 5/6
J’ai aimé retrouvé les personnages quelques jours après la fin du récit de « Mort sur la Jogne ».https://2copinesetdeslivres.ch/34-2/
Les sensations, les paysages sont très bien décrits. Nous retrouvons bien le travaille de recherche de l’autrice sur l’histoire du val de Charmey. Sans oublier les magnifiques illustrations de Corentin Meige qui rendent le récit encore plus vivant. A lire absolument si vous avez aimé le premier tome afin de boucler la boucle.

Avis de Lie : 4.5/6
On retrouve l’ambiance que j’avais beaucoup aimée dans le premier opus et les belles planches de dessin. Toutefois, j’ai un peu moins accroché à cette suite, pour moi le récit est un peu trop lent et manque de rythme. Mais effectivement comme dit Né, on clos cette belle histoire.

https://2copinesetdeslivres.ch/34-2/

Retrouvez le travail de Corentin Meige https://corentin-m.com/corentin-meige/