L’ÂME DERACINEE

De Manuela Ackermann-Repond
Edition Slatkine
Lu en janvier 2019

Résumé :
Au travers du destin d’Angelo petit garçon calabrais, le roman traite des thèmes universels que sont le déracinement, l’identité et la culpabilité.

Avis de Né : 6/6 Coup de Coeur
En 2017, j’avais déjà beaucoup aimé le premier roman de Manuela Acherman-Repond « La Capeline Ecarlate ». Un grand merci au édition Slatkine pour l’envoi de ce second roman qui fut pour moi un véritable coup de coeur. Dès la première page, j’ai été transportée dans cette histoire où nous traversons les années à travers la vie d’Angelo. L’Italie qu’il quittera arraché à sa famille puis la France, la Suisse et Hollywood et ses paillettes. A travers toutes ces années Angelo/Ange/Angel se sentira déraciné, culpabilisera d’avoir laisser les siens en Italie. Se posera souvent la question « Qui suis-je ? »
Un roman fort qui fait aussi une jolie place à l’amitié à travers les années.

Avis de Lie : 4/6
Je suis moins enthousiaste que ma copine. L’histoire est vraiment touchante, on sent que l’auteure c’est très bien documentée sur la partie du début en Calabre, on est pris directement dans ce décor de l’avant guerre. Par contre, un bémol pour la période de la guerre et après guerre que j’ai trouvé moins détaillée et trop lisse. Personnellement, il y a des thermes qui ne sont pas adéquat pour l’époque et ce malgré les différentes discussions et point de vue que j’ai eu avec mon entourage.
J’ai eu de la peine avec les sentiments, sur la filiation et le déracinement du personnage qui sont trop répétitives. A mon avis, c’est une histoire d’homme et j’ai trop ressenti l’âme féminine de l’auteure. Un brin trop rose, surtout dans les scènes de sexe.
Malgré tout le récit d’un beau destin.

Le + pour la magnifique couverture.




UNE JOURNEE D’AUTOMNE

De Wallace Stegner
Edition Gallmeister (texte inédit en français mais édité en 1937 au Etats-Unis)
Lu en janvier 2019
Lauréat du Prix Littel, Brown and Company le 31.01.1937

Résumé :
Margareth jeune mariée à Alec, vit dans une grande ferme de l’Iowa, elle attend sa soeur Elspeth venue de son écosse natale vivre aux Etats-Unis.
Un trio qui va se découvrir.

Avis de Né : 5/ 6
Ambiance lourde et pesante dans cette ferme de l’Iowa où une journée d’automne va se transformer en non-dits pour ce trio amoureux qui va s’enfermer dans un piège de chagrin et de solitude.
J’ai apprécié de découvrir cet auteur et la finesse de son écriture.

Avis de Lie : 5.5/6
J’aime fondre dans cette ambiance de la conquête de l’ouest, dans ces Etats ou les indiens ne sont pas loin et la vie n’est pas simple. C’est écrit tout en retenue mais avec beaucoup de détail qui nous emporte immédiatement dans le récit de ce trio.
Je découvre aujourd’hui cet auteur américain du XX ème siècle grâce à cette traduction, il me plait énormément.

LES JUMEAUX DE PIOLENC

De Sandrine Destombes
Edition Hugo Thriller
Lu en janvier 2019
Prix VSD/RTL du meilleur thriller français 2018

Résumé:

Août 1989 Solène et Raphaël des jumeaux de onze ans disparaissent dans le petit village de Piolenc. (Vaucluse-France) Trois mois plus tard Solène est découverte morte.
30 ans plus tard d’autres enfants sont portés disparus dans le même village, faut-il comprendre ce qui est arrivé aux jumeaux pour retrouver les enfants disparus ?

Avis de Lie 5/6
Alors comme il a été écrit par Michel Bussi sur la couverture, c’est un véritable page-turner. Des chapitres ultracourts avec à chaque fois l’impression de suivre des épisodes d’une série Netflix et découvrir une nouvelle machination.
Pour ma part, j’ai aimé l’intrigue, l’ambiance et les secrets dérangeants se délient au fil des pages. Mais, je regrette que l’auteure parte un peu trop dans tout les sens surtout à la fin. L’histoire devient, à cette occasion, assez compliquée et un peu bizarre.

Un autre regard sur l’enfance et des personnages pas vraiment attachants. Ce roman policier reste un livre intriguant et audacieux.

LA SORCIERE DU JAVROZ

D’Antoinette Bourquenoud
Editions Montsalvens
Lu en Janvier 2019

Résumé :
Des meurtres se multiplient dans le village des Féguières, bêtes et hommes subiraient-ils un mauvais sort ? Le passé et présent se mélangent, Célestin arrivera t’il à faire la lumière sur ces mystérieux faits ? Avec l’aide d’un mystérieux visiteur ?

Avis de Né : 5/6
J’ai aimé retrouvé les personnages quelques jours après la fin du récit de « Mort sur la Jogne ».https://2copinesetdeslivres.ch/34-2/
Les sensations, les paysages sont très bien décrits. Nous retrouvons bien le travaille de recherche de l’autrice sur l’histoire du val de Charmey. Sans oublier les magnifiques illustrations de Corentin Meige qui rendent le récit encore plus vivant. A lire absolument si vous avez aimé le premier tome afin de boucler la boucle.

Avis de Lie : 4.5/6
On retrouve l’ambiance que j’avais beaucoup aimée dans le premier opus et les belles planches de dessin. Toutefois, j’ai un peu moins accroché à cette suite, pour moi le récit est un peu trop lent et manque de rythme. Mais effectivement comme dit Né, on clos cette belle histoire.

https://2copinesetdeslivres.ch/34-2/

Retrouvez le travail de Corentin Meige https://corentin-m.com/corentin-meige/

LA VRAIE VIE

D’Adeline Dieudonné
Edition L’Iconoclaste
Lu en octobre 2018
Prix du roman FNAC 2018
Prix Renaudot des Lycéens 2018

Résumé:
La vie d’une adolescente de 13ans dans un pavillon des années 70 entre un père violent et une mère transparente.

Avis de Né : /
Pour ma part, je n’ai pas aimé trop angoissant, lourd, pesant. Je n’ai pas terminé cette lecture !

Avis de Lie : 6/6 Coup de coeur
Pour ce premier roman Adeline Dieudonné frappe fort, ce petit livre est féroce.
On ne peut pas parler de belle histoire, car c’est une enfance terrible mais ce récit vous empoigne, l’écriture est très liée et on est emporté immédiatement dans la vie de cette adolescente de 13 ans.

« A la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celles de mes parents et celles des cadavres ».Extrait du livre

Tout est dit…. Je vous le conseille.

AVEC TOUTES MES SYMPATHIES

D’Olivia de Lamberterie
Edition Stock
Lu en novembre 2018
Prix Renaudot de l’essai 2018

Avis de Né : 5/6

Un livre que je ne voulais pas lire, je trouvais le sujet difficile mais je me suis laissé tenter par Lie. Je m’attendais à une histoire sombre, larmoyante, quelle bonne surprise de lire un récit intègre, intime et lumineux. Un livre que je n’ai pas eu peur de conseiller à des proches ayant connu le même drame.

« La lecture est l’endroit où je me sens à ma place. Lire répare les vivants et réveille les morts. Lire permet non de fuir la réalité, comme beaucoup le pensent, mais d’y puiser une vérité. »

Avis de Lie : 6/6 COUP DANS LE COEUR

Ou plutôt un coup de poing dans nos convections, nos idées sur le mal-être.
Sans crier gare on entre dans l’intimité de la famille d’Olivia. Grâce à son écrit on apprend ou on essaye de comprendre cette maladie. On l’a suis dans les paliers de « reconstructions » ou de l’acceptation.

Je suis comme l’auteur, j’ai toujours détesté certains mots qu’on utilise quand une personne meurt, comme perdu, parti ou disparu.
Son texte est surtout un appel à suivre les signes.

Un récit qui est fait pour « perdurer » l’âme de son frère.

« Ta mort nous a rendu vivants »

https://www.letemps.ch/culture/olivia-lamberterie-un-amour-soeur

LE DOUZIEME CHAPITRE

De Jérôme Loubry
Edition Calmann Lévy noir
Lu en novembre 2018

Résumé :
David est un écrivain célèbre, plus ou moins heureux dans sa belle maison. Jusqu’au jour où il reçoit une enveloppe qui renferme un manuscrit de 12 chapitres, racontant l’histoire de son dernier été passé au bord de la mer avec son ami d’enfance Samuel, devenu depuis son éditeur, mais surtout l’été de la disparition de Julie 12 ans.

Avis de Lie : 6/6 Coup de coeur
Pour moi c’est un gros coup de coeur, je n’ai pas pu décoller de ce livre jusqu’à la dernière page.
Les chapitres sont courts et bien distincts entre le passé et le présent,  j’ai aimé qu’on se projette dans les yeux d’enfants dans un monde de grand.

J’ai compris avant le dénouement final mais je ne me suis pas lassée, j’avais surtout envie de savoir pourquoi ??
L’histoire est très bien ficelée, on se rend compte que les non-dits dans l’enfance change à tout jamais le présent.

Je n’ai pas lu premier thriller de cet auteur « Les Chiens de Détroit » mais je vais directement mis plonger.

« L’assassin n’est pas obligatoirement celui qui tue. C’est celui qui l’y encourage. »

LA PYTHIE

De Mélanie Chappuis
Editions Slatkine
Lu en décembre 2018

Résumé : 
Adèle, étudiante en psychologie qui vit à Genève, amoureuse et entourée par sa famille. Suite à un orgasme prémonitoire, Adèle dévastée se sent obligée de partir à la recherche de ses origines.

Avis de NéLie : 5/6
Un portrait de femme inhabituel et délicat en quête de son identité de ses racines profondes en rapport avec la terre chilienne. Adèle nous emmène de Genève à la Cordillère des Andes. Elle va devoir fouiller dans les secrets de famille en utilisant des chemins plus ou moins occultes. 
Cette histoire nous apporte de la force, sous la plume sensible et attachante de Mélanie Chappuis qui nous parle toujours aussi bien du destin de femme particulière.

Comme dans son précédent livre : Ô vous, soeurs humaines

https://2copinesetdeslivres.ch/o-vous-soeurs-humaine/

Le petit ++, Merci à Mélanie Chappuis pour le moment de partage  jeudi 20 décembre 2018 au café Slatkine entourée de la musique d’Aliose, Guillaume Pi et Doris Sergy.