LA VIE REVEE DES CHAUSETTES ORPHELINES

Marie Vareille
Edition Charleston

Résumé :
En apparence, Alice, jeune franco-américaine, va bien. En réalité, elle ne dort plus sans médicaments et souffre de troubles obsessionnels. Franchement débarquée à Paris pour laisser son passé derrière elle. Alice accepte de travailler pour une jeune start-up où le PDG s’est mis en tête de réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. Mais la vie n’a pas dit son dernier mot.

Avis de Né : 5/6
J’avais déjà beaucoup apprécié « Là où tu iras j’irai ». Celui-ci, je l’ai dévoré, les personnages sont attachants, des thèmes riches : désir d’enfant, deuil, amitié, dépression, amour, nous passons du rire aux larmes. Une histoire d’amour entre deux soeurs qui vous emmènera de New-York à Paris en passant par Londres.

Avis de Lie 5,5/6 (coup dans le coeur)
Je ne suis pas vraiment une adepte des feel-good mais celui-ci n’est pas un livre gnangnan (malgré cette couverture), le personnage d’Alice est attachant et déroutant. On comprend vite qu’elle a des gros problèmes mais l’histoire nous surprend à chaque page.
Pour moi, c’est une très belle découverte, un pincement au coeur quand je l’ai fini et qui m’a laissée stupéfaite. Merci à ma copine Né de m’avoir convaincue de lire ce beau roman.

« Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous »

L’ETRANGE NOEL DE SIR THOMAS

Laurence Malè et Marlyse Audergon ont créé les éditions OKAMA en 2019. Ce concentrant principalement sur le domaine du fantastique et de la fantasy. Pour leur premier roman, elles ont mis au défi 6 auteurs avec comme point de départ le personnage de Sir Thomas et la période Noël.

Ce livre fractionné en 6 Novellas, où tour à tour Sir Thomas prend forme sous la plume de Marie Javet qui vous emportera à Europapark et ses attractions pleines d’imprévus. Avec Olivier May, nous voguerons dans des contrées lointaines entre rêve et réalité. Du côté de Nicolas Feuz nous ne regarderons plus de la même façon le sapin de Noêl et ses décorations ! Le Sir Thomas de Christelle Magarotto vous emmènera dans les voluptés de Marie-Jeanne. En compagnie d’Olivia Gerig, nous partirons dans les brumes de Regent’s Canal qui dissimulent des secrets dans le manoir au air de « Famille Adams ». Puis Catherine Rolland, avec son personnage de l’extracteur qui rôde dans les hôpitaux pour vous faire passer dans le monde d’après.

Avis de Né :
Moi qui ne suis pas fan du fantastique, j’ai été conquise par ce roman et fait des belles découvertes d’auteurs que je ne connaissais pas.

Avis de Lie :
Je n’aime pas vraiment les nouvelles, peut-être à cause du côté trop court, mais dans Sir Thomas se sont des Novellas et cela ma conquise. Je suis par ailleurs une grande fan du fantastique, je me suis donc laissée emporter dans chacun de ces récits.

A lire au coin du feu dans un chalet à la montagne ou dans les Landes Anglaises un soir de Noël.
Merci aux éditions Okoma, pour ce livre aux goûts particuliers de fêtes avec ce merveilleux partages d’auteurs romands.

L’AIGLE DE SANG

Marc Voltenauer
Edition Slatkine et Cie

Résumé : L’inspecteur Auer retourne sur les traces de son histoire personnelle sur l’ile de Gothland, tout en recherchant ses origines, il se retrouve à enquêter sur le meurtre d’une jeune femme qui a été tuée selon des rites vikings.

Avis de Nélie :

Ce troisième roman est selon Lie le plus abouti de la série de l’inspecteur Auer, tellement contente de retrouver une écriture plus profonde, plus détaillée, voir par moment même un peu trop, effectivement il y a beaucoup de personnage aux noms compliqués ce qui demande une certaine concentration dans sa lecture, ce qui peut déranger certains lecteurs.
Marc Voltenauer nous emmène dans un rythme soutenu avec des chapitres courts dans la Scandinavie de son enfance et nous emporte sur les traces des religions nordiques anciennes entre confréries meurtrières et magie noire.

Enorme coup de coeur pour la couverture qui est a coupé le souffle, si pleine de promesse.
Cependant, pour notre part, il nous a manqué des descriptions sur les fabuleux paysages du Nord !

Un excellent polar à lire et à offrir.

RENCONTRE AVEC MARC VOLTENAUER LE 23 novembre 2019

De 9h30 à 12h00 – La lecture sera suivie d’une séance de dédicaces.
Espace Champ-Ravy, chemin de la Mère Voie 58, 1228 Plan-les-Ouates.

Un moment de partage avec ce célèbre auteur Genevois du « Dragon du Muveran » et de « Qui a tué Heidi ? » viendra nous présenter la nouvelle enquête de l’inspecteur Auer dans son dernier livre « L’Aigle de Sang ».

Né d’aucune femme

de Franck Bouysse
Edition La Manufacture de livres
Grand Prix Polar des lectrices ELLE
Prix du roman inspirant PSYCHOLOGIES
Prix des Libraires 2019

Résumé :
C’est l’histoire de la vie de Rose que l’on suit grâce à son journal, récupéré par un curé dans un asile.

Avis de Lie : 5,5/6
Ce livre m’intriguais beaucoup et ceci depuis un petit moment, suite au Grand Prix des lectrices du magazine ELLE et à l’enthousiasme de ma bibliothécaire, je me suis lancée et je ne regrette pas du tout.

On entre directement dans ce roman comme si on nous contait une histoire des frères Grimm, tous les éléments sont là, la maison au fond des bois, l’ogre et la sorcière, si vous voulez un monde rural très sombre et amer vous allez être servi.

Certaines scènes vous serrent le ventre et par moment m’ont déstabilisées dans ma lecture. L’auteur construit les chapitres entre les pensées des personnages principaux et le journal de Rose, ce qui apporte une autre vision du récit et donne un rythme puissant qui nous pousse à vouloir continuer cette histoire.
Que d’émotion pour ce roman un brin choral qui a heureusement un fin lumineuse et surprenante.

Le + pour la couverture, dérangeante et accrocheuse comme ce roman qui pour ma part n’a rien d’un polar à part le côté noir.

DANS SON SILENCE

Alex Michaelides
Edition Calmann Levy noir
lu en août 2019

Résumé :

Alicia, jeune peintre, vit à Londres avec un mari aimant dans une belle maison. Jusqu’au jour où elle est découverte hagarde et couverte de sang devant son mari mort.
Depuis lors, elle est incarcérée dans un asile psychiatrique et ne parle plus.
Six ans plus tard, Théo postule comme psychothérapeute auprès d’Alicia, persuadé de pouvoir l’aider à raconter ce qu’il c’est passé cette nuit là.

Avis de Né : 5,5/6

Un polar psychologique intriguant comme je les aime, qui se passe à Londres ce qui ne gâche rien. J’ai aimé les chapitres courts, l’intrigue est bien présente et nous pousse à en savoir plus, les personnages sont mystérieux et attachants à la fois ce qui devient dérangeant.
La fin est très surprenante, bien que j’avais plus ou moins compris les liens avant le final.

Ce thriller est à découvrir au plus vite, ce premier roman est une belle réussite et très bien ficelé, je vais suivre de près cet écrivain.

RENCONTRE AVEC MANUELA ACKERMANN-REPOND le 28 septembre

De 9h30 à 12h00 – La Lecture sera suivie d’une séance de dédicaces.
Espace Champ-Ravy, 58 chemin de la Mère-Voie, 1228 Plan-les-Ouates.

Manuela Ackermann-Repond est née à Fribourg, était enseignante en activités créatrices. Passionnée par les livres depuis toujours, habitée par de nombreuses histoires, elle ne se déplace jamais sans ses personnages ni sans un petit carnet. Elle viendra nous parler de son travail, et de ses deux derniers romans :

La capeline Ecarlate et L’âme déracinée au Edition Slatkine.

CIAO BELLA

De Serena Giuliano
Edition Cherche midi
Lu en avril 2019

Résumé :

Anna a peur, de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute ou encore des pommes de terre qui ont germé… Elle décide d’aller voir un psy, au fil des séances, elle nous eménera entre la France, le sud de l’Italie et le Maroc à la découverte de ses origines.

Avis de Né : 5/6
« Je rappelle à ma grand-mère que, même avec tout l’amour de monde, mes gnocchis ne seront jamais aussi bons que les siens, que ma sauce tomate du dimanche n’aura jamais la même odeur et que je suis sûre que c’est elle, l’ingrédient secret. »
Ce roman m’a plongé dans mes souvenirs d’enfance lors des repas familiaux du dimanche avec ma grand-mère, rien que pour cela merci à Serena.
Les séances psy d’Anna avec ses obsessions sont justes exquises et m’ont bien fait rire, en effet mon psy est nettement moins extravagant !
Le récit fait aussi la part belle à l’amitié avec un grand A, d’abord les amies d’enfance puis les amies qui rentrent dans notre vie plus tard.
Une histoire qui fait rire, pleurer, aimer… à offrir sans modération.

Avis de Lie : 6/6
Coup dans le coeur…..un coup d’étoile.
Ciao Bella est un livre qui est entré dans ma vie exactement quand il le fallait, il a été pour moi un signe et il m’a un peu ressuscitée.
Sa lecture m’a apporté une approche différente de la trajectoire d’une vie. J’ai beaucoup rit, un peu pleuré et surtout noté les phrases qui m’ont bouleversée.
Ce premier roman de Serena Giuliano (blogueuse devenue écrivaine) est une merveilleuse découverte. Un livre pour dire, je t’aime.
Ce bouquin m’a rabiboché avec l’envie de lire et je l’en remercie mille fois, je vous le conseille les yeux fermés.

 » J’aime écrire car cela ne fait pas de bruit. L’écriture permet de crier en silence, de pleurer sans larmes, de communiquer sans paroles. »

LE LIVRE

De Christophe Meyer
Slatkine & Cie
lu en avril 2019

Résumé :
La découverte d’un livre ancien dans une grotte Jurassienne va bouleverser la vie de Léa qui va être prise dans un engrenage qui l’amènera dans les coulisses du Vatican et ses secrets. Léa réussira-t-elle à s’en sortir ?

Avis de Né : 5/6
Un immense merci aux Editions Slatkine pour leur confiance. Magnifique découverte. Je trouvais la couverture pas très accrocheuse, mais je suis enchantée de cette lecture polar qui est rythmée et haletante. L’intrigue est bien ficelée et nous emporte du Jura Suisse aux secrets du Vatican. Le personnage de Léa, jeune fille borderline mais tellement attachante, nous emmène avec elle dans sa quête de vérité.
La fin m’a laissée perplexe et si c’était vrai ?

Avis de Lie :5/6
Pour cette fois mon avis est le même que ma copine, j’ai aimé cette histoire qui nous plonge dans un Da Vinci Code Suisse, les retours sur la première découverte du Livre au XIIème siècle et la deuxième en 2013 nous donne le rythme de ce récit qui est peut-être un brin extravagant pour moi, par contre, on ne s’essouffle pas et on sort un peu des codes.
J’ai eu de la peine avec certains faits historiques qui m’ont turlupiné l’esprit, mais je crois que c’est exactement le voeux de l’auteur.
Christophe Meyer a fait énormément de recherche sur l’histoire de la Chrétienté et cela se ressent, et comme le dit Né, et si tout était vrai…..

Un mot sur l’auteur, Christophe Meyer part à la rencontre de ses lecteurs du 11 au 22 juin lors d’une tournée à vélo. Ci-dessous les lieux des dédicaces. A ne surtout pas manquer tellement cet auteur est sympathique.

LES FILLES DE SALEM

Comment nous avons condamné nos enfants

De Thomas Gilbert
Edition Dargaud
Lu en mai 2019

Résumé :

L’histoire se passe au XVI ème siècle dans le village de Salem Massachusets.
Abigail Hobbs 14 ans voit sa vie basculer lorsqu’elle rencontre « l’homme en noir « , un indien que le révérend du village considère comme le diable. Elle est loin de se douter qu’elle sera bientôt accusée de sorcellerie et condamnée avec d’autres femmes à la pendaison.

Avis de Lie : 6/6 Coup de coeur BD

J’apprécie les bandes dessinées où l’on peut se plonger dans un univers. Celui des filles de Salem me plait énormément, les dessins des paysages sont magnifiques. On ressent directement l’ambiance pesante et pluvieuse de ce petit village reclus, entouré de peuplades indiennes qui ne peuvent pas communiquer entre-elles. Les illustrations des expressions faciales et l’intégration par flash, d’icônes diaboliques tous au long de l’album, nous permet de garder le sens de l’histoire.

L’atmosphère de propagation par l’église de la foi chrétienne et surtout de vouloir abolir les rites païens est omniprésente et bien amené dans cette bande dessinée.
Le qualificatif de sorcière fait partie, malheureusement, de l’histoire néanmoins il en reste un petit air très actuelle, même 500 ans plus tard.
Une histoire un brin féministe, merci à l’auteur.

Dédicace :
« Ce livre est dédié aux sorcières d’aujourd’hui et de demain.
Que le feu jamais ne s’éteigne. »