QUI A TUE HEIDI ?

De Marc Voltenauer
Slatkine & Cie
Lu en août 2017

Photo de Gryon : Christiane Murer

Résumé :
Dans ce volet nous suivons Litso Ice, tueur à gage entre Berlin, Genève et Gryon. L’inspecteur Auer va t’il pouvoir profiter de ses vacances forcées ? D’autant plus que des jeunes femmes disparaissent et qu’Heidi est retrouvée gisant dans une marre de sang. Mais que se passe t’il dans ce village à l’apparence si paisible ?

Avis de Lie : 5/6
J’ai vraiment eu de la peine avec le rythme au début de l’histoire, les chapitres sont très courts et donc on change de personnage très vite ce qui est pour moi très perturbant.L’intrigue prend forme lentement mais on se rend compte par la suite que cette construction est importante lorsque l’histoire se délie. A partir des premières agressions l’ambiance devient pesante. Je me suis sentie prise dans ce policier, j’avais envie de connaître la suite et de comprendre.Le fait que ce roman se déroule en Suisse entre Genève, Lausanne, Bex et Gryon me rend plus réceptive, car je connais bien ces lieux. Je dirais pour finir que ce polar d’alpage, ou l’on suit les aventures d’Andreas et Mikael, est très réussi et j’attends avec impatience la suite de leur aventure, car je ne vous dévoilerais pas l’intrigue mais on reste dans une ambiance de mélodrame.

Avis de Né : 4.5/6
Pour ma part, je suis rentrée directement dans le récit malgré un début où l’auteur met en place beaucoup de protagonistes. J’ai apprécié la structure de l’histoire avec des chapitres clairs, précis ce qui donne un rythme fluide et efficace à la lecture. Que l’intrigue se situe en Suisse me plaît toujours autant, particulièrement dans ce volet où j’ai apprécié que Marc Voltenauer emploie des mots bien de chez nous, tels que carnotzet, un renversé et surtout Cenovis, j’adore le côté épicurien de l’inspecteur Auer et son ami. Je me suis interrogé ? Dois je vous conseiller de lire le Dragon du Muveran
avant ? Pour ma part non ! Toutefois il sort en poche en septembre et vous retrouvez notre chronique sur notre blog.
Un deuxième roman est toujours attendu avec impatience et nous sommes parfois déçu mais là Marc Voltenauer s’en sort à merveille. Je conseille ce polar 100% Suisse , le point négatif qui n’engage que moi, je n’aime pas les histoires qui finissent en interrogation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.