ALABAMA 1963

De Ludovic Manchette et Christian Niemec
Edition Le cherche midi
Lu en octobre 2020

Résumé :
Alabama, 1963. Alors que le racisme bat son plein, plusieurs fillettes noires sont retrouvées assassinées dans la ville de Birmingham. Bud Larkin, détective privé rongé par l’alcool et raciste est payé par le père de la première victime pour retrouver l’assassin. Adela Cobb femme de ménage noire va l’aider à entrer dans sa communauté pour enquêter.

Avis de Né : 5/6
Un roman fort qui nous emmène rapidement dans cette Amérique des années soixante, une époque pas si lointaine, avec des événements historiques marquants et pour certains, malheureusement, toujours d’actualité!
Les personnages principaux et secondaires sont si attachants, drôles et ironiques. Nous sommes aussi saisi par l’émotion avec des dialogues piquants au ton léger entre Adela et Bud.
Une belle surprise.

« les imbéciles sont repartis sans distinctions de couleur! »

Avis de Lie 6/6
Je me suis plongée dans cet univers de l’Amérique raciste et ségrégationniste qui est dur et passablement déstabilisant. Cet ouvrage écrit à quatre mains, nous entraîne dès les premières pages, grâce au dynamisme de ces deux auteurs, traducteurs de films et de séries américaine.
J’aime particulièrement le mélange polar et les faits historiques, qui nous plonge en 1963 entre l’emprisonnement de Martin Luther King et l’assassinat de JFK, m’a tenue en haleine de bout en bout.
Même si, il me laisse un goût amère et de désillusion sur le racisme en refermant cette histoire.
Je vous le conseille vraiment ce magnifique roman à la fin surprenante.

« Vous préférez qu’on dise de vous que vous êtes une femme noire ou que vous êtes une femme de couleur ?
-Je préfère qu’on dise que je suis une femme bien »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.